CARACTERISTIQUES DE L’ATMOSPHERE

L’atmosphère se caractérise par sa valeur de pression qui est mesuré en Hpa (Hectopascals)

LA PRESSION
1. Qu’est ce que la pression ?
C’est le poids de la colonne d’air située au-dessus du point de mesure s’étendant jusqu’au limites de l’atmosphère.
2. Unité de pression
La pression est définie comme le rapport entre une force sur une surface : le pascal (g/m²). Cette unité étant très petite, on préfère utiliser une mesure plus grande, le Bar qui correspond à 106 pascal. Celle-ci étant trop grande, on utilise en pratique le millième de cette valeur, le millibar.
3. Valeur de la pression atmosphérique
La pression atmosphérique au niveau de la mer vaut en moyenne :
760mm de mercure (ou 10,6m d’eau)
Poids du mercure : 13,6gr/cm3
Pesanteur = 9,81 cm/sec²
Pression atmosphérique =13,6 * 981 * 76 = 1013 x 103 dynes
1 Dynes/cm² équivaut à 0,001 millibars
La pression moyenne est donc de 1013 millibars

4. Variation de la pression
La pression diminue avec l’altitude. Comme la densité de l’air diminue aussi avec l’altitude ceci nous donne une courbe logarithmique (approximativement).
1 mb = 8,5 m au niveau du sol
1 mb = 25 m à 10 km
1 mb = 100 m à 20 km
1 mb = 100 km aux limites de l’atmosphère

COMMENT MESURER LA PRESSION ?
La pression atmosphérique se mesure à l’aide d’un baromètre.

1. Fonctionnement d’un baromètre à aiguille.

C’est un appareil qui est sensible aux variations de pressions atmosphériques. Pour ce faire, on utilise soit un cheveu dont on mesure l’élongation, soit une capsule fermée hermétiquement, dont on mesure la déformation sous l’effet de la pression atmosphérique. Ces déformations ou élongations étant très faible, quelque dixièmes de millimètres, les procédés mécaniques pour rendre ces variation sont très sensibles. Donc :

NE JAMAIS TAPER SUR UN BAROMÈTRE

2. Parallèle entre le baromètre et l’altimètre

Comme nous l’avons vu, la pression atmosphérique en un point du globe diminue avec l’altitude. Il s’agit là d’un moyen bien pratique pour mesurer l’altitude à laquelle on se trouve. Il faut cependant corriger la lecture de l’appareil avec la pression atmosphérique au niveau du sol afin que la hauteur affichée soi correcte. En mer, comme on connaît avec précision son altitude (niveau de la mer), il est possible d’utiliser un altimètre comme baromètre. Le fait de remettre l’altitude à zéro, nous donne immédiatement la pression au niveau de la mer. De plus, la sensibilité d’un altimètre étant plus grande que celle d’un baromètre, les variations y seront plus vite perçues. Si l’altitude augmente, la pression diminue, et donc on se rapproche du centre de la dépression, tandis que si l’altitude diminue, on se rapproche du centre de l’anticyclone.

Dépression : zone ou la pression est inférieure à 1020 mb
Anticyclone : zone ou la pression est supérieure à 1020 mb
Creux ou thalweg : prolongation de deux dépressions
Crète anticyclonique : zone de prolongation d’un anticyclone


Voir en ligne : Le Ressac : Le site des Marins