Qui paiera les travaux du Canal de Panama ?

Les 1,6 milliards de dollars posent un problème qui nuit au bon déroulement des travaux.

A la fin de ce mois, le procès opposant le consortium Spanish-Led Construction à l’autorité du canal débutera en huis clos à Miami. Pour rappel, en Février une mésentente concernant la partie qui va financer la différence entre les 5,25 milliards de dollars convenu au début et les 7 milliards de dollars de dépenses totales avait créé des troubles. Finalement, les travaux ont été subitement interrompus en Mai par une grève de deux semaines. La revendication mise sur la table est une augmentation de la rémunération.
En Mars, l’autorité du canal, le consortium Led Spanish et Italy’s Salini Impregilo avaient signé un accord pour la reprise des travaux grâce à l’injection de 100 millions de dollars. L’autorité du canal devrait aussi payer au consortium 784 millions de dollars d’ici fin 2018.
Les 75 à 76 % des travaux déjà effectués en Juin selon Jorge Quijano, administrateur du canal de Panama, devront attendre le verdict du procès pour atteindre les 100%.


Voir en ligne : Le Ressac