L’État Français alloue 56 M€ supplémentaires pour approfondir les ports

Lors du Cimer qui s’est tenu dans le port de Marseille le 4 novembre, 36 mesures ont été adoptées par les ministres dont la prise en charge totale du financement des opérations de dragage dans les ports.

À l’issue du Comité interministériel de la mer (CIMER) décentralisé qui se tenait à Marseille ce 4 novembre, le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé une augmentation de la contribution financière de l’État, à hauteur de 56 M€ pour le dragage dans les ports français. "Nous augmenterons notre participation financière de 26 M€ en 2017 et de 30 M€ en 2018", a-t-il détaillé.

Jusqu’à présent, l’État assumait 59 % des coûts annuels de dragage en France, qui atteignent la coquette somme de 96,5 M€ pour l’ensemble des ports. Une annonce censée répondre aux inquiétudes des ports du Havre et de Marseille, contraints de se tourner vers d’autres sources de financements pour faire face à la diminution des subventions publiques (État et collectivités locales).


Voir en ligne : Le Ressac : Le site des Marins