Bolloré Ports accroît sa capacité en Afrique de l’Ouest

Le Ressac : Le site des Marins

Le 14 octobre, Vincent Bolloré,président du groupe Bolloré a tenu une cérémonie officielle pour le démarrage des travaux d’extension du terminal à conteneurs du port de Freetown en Sierra Leone.

La fin des travaux est prévu en 2018.

"Il s’agit d’un projet d’envergure pour la Sierra Leone. Il comprend notamment la construction d’une extension de quai de 270 m et d’une profondeur de 13 m, en plus des 707 m existants, la création d’un terre-plein de 3,5 ha et l’implantation d’une centrale électrique dédiée au terminal. Deux portiques de quai seront installés dès le démarrage afin d’améliorer très sensiblement la productivité du port de Freetown", souligne un texte de Bolloré Ports.

Avec une capacité de 750 000 EVP, ce terminal, une fois les travaux terminés, pourra accueillir des navires de 6 000 EVP, un cas peu fréquent dans la région. L’extension de ce terminal devrait s’achever en septembre 2018.

Outre ce projet, pendant la première semaine d’octobre, Bolloré Ports a démarré les travaux sur le port ghanéen de Téma. La filiale MPS (Meridian Port Services, structure comprenant Bolloré Ports, APM Terminals et l’autorité portuaire ghanéenne) a confié au groupe chinois CHEC (China Harbour Enginering Company) et Aecom, société ghanéenne, la réalisation des travaux d’extension du port de Téma. Les travaux devraient permettre au port de Téma d’être opérationnel dans le courant du dernier trimestre 2019.


Voir en ligne : Le Ressac : Le site des Marins