Bénin cherche une expertise néerlandaise pour le projet du Port Autonome de Cotonou

Le Port international d’Amsterdam (PoAI) a été engagé par l’ambassade des Pays-Bas au Bénin pour aider à revitaliser le port de Cotonou dans la nation ouest-africaine du Bénin.

PoAI aidera l’ambassade des Pays-Bas à élaborer un plan directeur stratégique en conjonction avec un plan d’action et des spécifications techniques pour l’opération de rénovation et de restructuration du port.
PoAI va partager son expertise et aider à la structuration organisationnelle et technique, suivi, de contrôle de qualité et le soutien sur place, dans lequel il travaillera en étroite collaboration avec son réseau de partenaires internationaux néerlandais et autres.

Le Directeur du PoAI Gert-Jan Nieuwenhuizen a déclaré que ce projet permettra à terme de mettre un plan directeur et un plan de mise en œuvre qui va transformer et restructurer le Port de Cotonou afin de faciliter sa croissance et stimuler l’économie du Bénin.
PoAI se concentre sur l’Afrique de l’Ouest en raison de sa relation commerciale existante avec cette région.
Le Port d’Amsterdam est un port de cacao majeur qui reçoit de très grands volumes de livraisons de cacao d’Afrique de l’Ouest ".
Le Port Autonome de Cotonou (PAC) a le potentiel de se développer en un centre régional.
Le transbordement dépasse actuellement six millions de tonnes par an, et le port cherche à soulever ces volumes à une vingtaine de millions de tonnes. En plus de servir Bénin lui-même, le port prend également en charge plusieurs pays voisins, dont le Nigeria, et est également le port le plus proche pour les pays tels que le Mali, le Niger et le Burkina Faso.


Voir en ligne : Le Ressac