LES ENJEUX DU TRANSPORT MARITIME ET LE RECRUTEMENT DES MARINS AU SÉNÉGAL

Le transport maritime joue un rôle fondamental dans la mondialisation d’aujourd’hui. Sans transport maritime, sans conteneurisation, pas de mondialisation. Aujourd’hui, plus de 10 milliards de tonnes transitent chaque année par la mer. C’est le transport maritime qui permet ces flux physiques et des biens matériels : 80 % à 90 % en volume du transport de marchandises à l’échelle internationale se fait par la voie maritime.

Avec 700 km de côte, le Sénégal dispose d’une flotte nationale de 357 navires et le nombre de marins recensés par l’Agence nationale des affaires maritimes (Anam) est estimé à environ 50.000, en 2015.

Cependant, seulement environ 5050 marins sénégalais sont embarqués à bord des navires sénégalais, principalement des navires de pêche et environ 700 marins sénégalais sont embarqués à l’étranger, à bord de navires battant pavillon étranger.

Les acteurs du secteur maritime ont un rôle important à jouer pour faire revenir ces marins. Car, aujourd’hui, avec le Sénégal Offshore, les navires de servitudes se multiplient dans la zone sans présence de marin sénégalais. Une politique de protectionnisme doit être adoptée pour avoir un quota sur les marins embarqués à bord de ces navires et qui exploitent les ressources du Sénégal.

Nous avons remarqué qu’il y a aussi d’autres navires de transport de fret dans la zone qui n’embarque pas de marins sénégalais.

Les marins sénégalais sont réputés très qualifiés dans la sous-région et au niveau international.


Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?