L’ICS a publié des recommandations sur les opérations de sauvetage à grande échelle en mer

En réponse à la situation continue de la migration clandestine en la Méditerranée, qui a obligé les navires de commerce à sauver des dizaines de milliers de migrants et de réfugiés au cours de 2014, la Chambre internationale de la marine marchande (ICS) a publié de nouvelles recommandations sur les opérations de sauvetage à grande échelle en mer.


Le secrétaire général de l’ICS(l’association commerciale mondiale pour les armateurs de la marine marchande), Peter Hinchliffe a déclaré que l’ampleur de la crise impliquant des milliers de personnes qui tentent de se rendre en Europe dans des embarcations qui ne sont ni adaptés à l’usage, ni en état de navigabilité a soulevé de véritables préoccupations concernant la sécurité et la santé des équipages des navires qui peuvent être impliqués à sauver jusqu’à 200 personnes à la fois.

Les défis impliqués dans le sauvetage de grand nombre de personnes et de les accueillir à bord du navire avant le débarquement sont énormes par rapport aux opérations de sauvetage classiques.

Les recommandations sur les opérations de sauvetage à grande échelle en mer de l’ICS sont destinés à aider les compagnies maritimes à se préparer à cette éventualité, tout en tenant pleinement en compte la sécurité et la sûreté du navire.

L’ICS affirme que l’expérience a montré que des préparations à l’avance, et l’élaboration de procédures efficaces soutenu par des exercices réguliers, préparera les commandants et leurs équipages à gérer de grandes opérations de sauvetage en toute sécurité et avec succès.

Les questions couvertes par ces recommendations comprennent la fourniture d’équipements de protection personnels supplémentaires pour l’équipage du navire, la gestion de sécurité et de l’hébergement d’un grand nombre de personnes à bord en mettant l’accent sur l’assainissement, l’hygiène et la sécurité du navire.

Les directives font également référence à la nécessité pour les entreprises de prendre pleinement en compte le bien-être de l’équipage à la suite d’un secours à grande échelle.
L’ICS souligne également que les Commandants ne devrait pas s’impliquer dans les décisions concernant le statut juridique des personnes qu’ils ont sauvées ou si elles ont l’intention de demander l’asile.