Accident maritime grave

UNE JAMBE CASSÉE PENDANT UNE OPÉRATION D’ACCOSTAGE

Un navire était en train d’accoster alors que le vent et le courant étaient relativement forts. Le capitaine à la passerelle se servait du moteur principal, du gouvernail et de propulseurs d’étrave pour maintenir le navire le long du quai pendant que des équipes d’amarrage avant et arrière passaient les haussières d’amarrage à terre. L’équipe avant, sous les ordres du maître d’équipage,
avait fait passer une haussière entre les treuils d’amarrage bâbord et tribord et la terre. Une tension a été brusquement appliquée sur les haussières d’amarrage avant et l’une d’entre elles s’est rompue au niveau d’un chaumard à rouleau. La partie de la haussière qui se trouvait entre le chaumard à rouleau et le tambour de treuil s’est dégagée et a fracturé la jambe droite du maître d’équipage en deux endroits.

Les causes
1 La haussière d’amarrage qui s’est rompue était en mauvais état.
2 La maintenance des haussières d’amarrage du navire était inadéquate.
3 Le maître d’équipage se trouvait à un endroit dangereux situé dans la zone de retour d’une haussière d’amarrage chargée.

Les enseignements
Les opérations d’amarrage comportent des risques du fait des charges placées sur les haussières et l’installation. Les haussières d’amarrage devraient être régulièrement inspectées et entretenues avec soin. Il peut être dangereux de travailler dans la zone de retour d’une haussière d’amarrage chargée et il faudrait éviter de le faire.


Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins