Accident maritime grave

Un porte-conteneurs touche le fond et subit une avarie

Faits

Un grand porte-conteneurs sortait d’un port avec un pilote à bord pendant une période
d’obscurité. Alors que le navire passait de l’arrière-port au chenal d’entrée principal, il a manqué un virage et s’est retrouvé sur le côté du chenal situé à tribord. Il a heurté des rochers qui se trouvaient en bordure du chenal, ce au droit de sa citerne à combustible et de sa citerne à ballast, au-dessous de la ligne de flottaison.
Une brèche a été ouverte dans la citerne à ballast et la citerne à combustible, ce qui a
entraîné l’envahissement de la citerne à ballast et la pollution par la citerne à combustible.

Causes

 Absence d’un plan détaillé de la traversée.

 Non-utilisation du bassin de giration afin de permettre au navire de s’aligner pour entrer dans le chenal principal.

 Manque d’appréciation des caractéristiques de manœuvre du navire, telles que l’efficacité du propulseur d’étrave, et des effets dus aux eaux peu profondes.

 Dépendance excessive à l’égard du pilote.

Enseignements à tirer

 Il importe de comprendre pleinement les caractéristiques de manœuvre du navire et ses limites.

 Le pilote et l’équipe à la passerelle devraient avoir la même conception du
déroulement du voyage.

 Lorsque le navire évolue dans des eaux resserrées et que la marge d’erreur est faible, le plan de traversée devrait être suffisamment détaillé pour permettre de suivre avec précision les manœuvres prévues et la progression du navire.

 Il importe de tenir compte des effets hydrodynamiques de voies navigables étroites et de la profondeur de l’eau sur les caractéristiques de manœuvre des navires.


Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins