Accident très grave

Explosion pendant le découpage d’un fût en acier a causé une mort

Un mécanicien servant à bord d’un navire polyvalent d’une jauge brute de 23 132 a reçu
des blessures mortelles alors qu’il utilisait une meuleuse d’angle pneumatique pour découper la partie supérieure d’un fût en acier de 200 litres. Le fût a explosé, percutant le mécanicien avec une force extrême. Celui-ci a par la suite succombé à ses blessures.

Causes
Le fût avait contenu une huile inflammable. Il n’avait pas été lavé à fond et ventilé.
Les calottes d’étanchéité du fût avaient été laissées en place pendant l’opération de
découpage. La meuleuse d’angle a produit de la chaleur et des étincelles pendant qu’elle
servait à découper la partie supérieure du fût. La chaleur dégagée par l’opération de
découpage a entraîné l’inflammation du mélange d’huile vaporisée/et d’air.
Aucune analyse des risques appropriée n’avait été effectuée et aucun permis pour le travail à chaud n’avait été obtenu pour cette tâche.

Enseignements à tirer
 Pour mettre au rebut ou modifier des fûts qui contiennent ou ont pu contenir
des substances inflammables, il faudrait utiliser des techniques de découpage à
froid. Une technique risquant de produire de la chaleur ou des étincelles ne devrait
être utilisée que lorsque le conteneur a été entièrement nettoyé et dégazé.
 S’il arrive que des membres d’équipage soient en train d’utiliser à bord du matériel
de découpage ou de brûlage alors qu’aucun permis de travail à chaud n’a été
délivré au préalable, l’officier chargé de la sécurité pourrait envisager de garder un
tel matériel sous clé et d’exiger qu’un permis pour travail à chaud soit délivré avant
de donner accès à ce matériel.


Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins