Accident maritime grave

Dommages corporels avec brûlures au visage et au cou dus à l’explosion d’une chaudière auxiliaire

Lors du remplacement du brûleur d’une chaudière auxiliaire à bord d’un vraquier (jauge brute : environ 39 000) à l’ancre, un retour de flamme a jailli du fourneau de la chaudière.
Les flammes ont saisi le mécanicien du navire, le brûlant au visage et au cou. Le brûleur devait être remplacé car il donnait lieu à des ratés.

Causes
Le mécanicien du navire ne connaissait pas tous les dangers que présente l’entretien du brûleur de la chaudière, tels que le fuel-oil accumulé au fond du fourneau provenant des ratés du brûleur, lors du débranchement de la conduite de combustible du brûleur.
Le fourneau de la chaudière n’avait pas été suffisamment purgé pour faire disparaître la chaleur résiduelle en vue d’éviter l’inflammation des mélanges inflammables.
L’équipage du navire n’était pas au courant des retours de flamme précédents mettant en cause des brûleurs analogues et la compagnie n’avait pas veillé à ce que des informations relatives à la sécurité soient fournies à l’équipage du navire.
Le fabricant de la chaudière n’avait pas informé les opérateurs que le brûleur de la chaudière pouvait être remplacé par brûleur doté d’une veilleuse diesel pour éviter les ratés.
Enseignements à tirer
• Il est important que tous les membres de l’équipage intervenant dans l’entretien des
brûleurs de chaudière connaissent et comprennent bien tous les dangers liés à
cet entretien.
• Il faut porter sans retard à l’attention de l’équipage du navire les renseignements sur
les retours de flamme affectant des brûleurs analogues.
• Il faut prendre des précautions pour réduire au minimum l’accumulation de fuel-oil
au fond du fourneau pour éviter des redémarrages répétés à la suite d’un raté du
brûleur ; il est impératif purger suffisamment le fourneau pour éliminer les mélanges
inflammables, ainsi que la chaleur résiduelle.
• Tous les membres de l’équipage doivent connaître les soins d’urgence appropriés et
le traitement requis en cas de lésions par brûlure.


Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins