Accident maritime grave

DIFFICULTES DE COMMUNICATION PENDANT LA MANŒUVRE

En entrant dans le port dans un brouillard épais, un navire réfrigéré est entré en contact avec l’un des ducs d’Albe d’une jetée. Au cours des tentatives ultérieures de replacer le navire dans la bonne position sur la rivière, l’arrière du navire a heurté une paroi du quai. Le navire a été déformé au niveau de l’arrière.

Les causes

  1. La confusion possible du remorqueur avec une embarcation ou un navire de servitude de faibles dimensions dans une situation de croisement.
  2. Les manœuvres trop rapides prises par la passerelle du navire, au cours desquelles il n’a pas été suffisamment tenu compte des capacités de manœuvre du navire et en particulier de l’effet du courant.
  3. La communication en différentes langues entre le capitaine et le poste de manœuvre et entre le pilote, les capitaines du remorqueur et la station à terre.

Les enseignements
L’utilisation de différentes langues réduit la performance de l’équipe à la passerelle, augmentant ainsi le risque d’abordage. Dans de telles conditions, le risque d’accident a encore été augmenté car le remorqueur et le navire réfrigéré effectuaient des manœuvres rapprochées dans une zone de visibilité restreinte.


Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins