Arrimeur heurté par la chute d’un panneau de cabine de grue

Faits
Deux équipes d’arrimeurs étaient montées à bord du navire pour charger des blocs de granit. Les grues du navire, actionnées par les arrimeurs, étaient utilisées pour soulever la cargaison. Des arrimeurs avaient également été déployés pour arrimer la cargaison et décrocher l’élingue. Durant le chargement de la cargaison, un panneau frontal de la cabine de grue s’est détaché de ses charnières et est tombé sur un arrimeur, qui travaillait dans la cale de chargement. L’équipe d’urgence du navire a été mobilisée pour prodiguer les premiers secours et on a appelé une ambulance. La victime a été mortellement blessée et un autre arrimeur qui se trouvait à côté a subi des blessures mineures.

Causes

  • Les charnières de l’encadrement du panneau présentaient des signes de corrosion avancée en raison d’un défaut d’entretien.
  • Une butée télescopique, qui avait été ménagée pour maintenir le panneau en place dans diverses positions d’ouverture, avait été retirée par l’arrimeur aux commandes de la grue et remplacée par une planche de bois dans le but d’ouvrir plus largement le panneau afin d’accroître la ventilation et d’offrir une meilleure vue sur la cale de chargement.
  • La société d’arrimage n’avait pas fourni à ses agents d’équipement de protection individuelle adéquat pour travailler dans des zones potentiellement dangereuses.
  • Le personnel du navire n’avait pas vérifié que tout le matériel était en bon état de marche et exempt de toute défectuosité.
  • Le personnel du navire n’avait pas donné aux arrimeurs les renseignements et les instructions nécessaires concernant l’utilisation du matériel du navire.

Enseignements à tirer

  • Le personnel du navire devrait fournir aux arrimeurs des apparaux et un matériel sûrs et vérifier qu’ils sont en bon état de fonctionnement et exempts de toute défectuosité.
  • Le personnel du navire devrait également donner les renseignements et les instructions nécessaires à toutes les personnes qui interviennent à bord afin de garantir leur sécurité lorsqu’elles procèdent à des opérations de manutention de la cargaison. Ces personnes devraient impérativement être informées des pratiques de travail sûres, des risques potentiels et des mesures de sécurité à prendre lors des opérations de manutention de la cargaison.
  • Compte tenu de l’activité intense que représente la conduite d’une grue, il faudrait apporter un soin particulier à la ventilation des cabines, de sorte que le grutier soit à même d’accomplir sa tâche avec précision et efficacité dans des conditions de travail optimales.
  • Préalablement à l’utilisation de tout engin de chargement, il faudrait effectuer une inspection visuelle pour s’assurer qu’il est en bon état de fonctionnement. La liste de vérification fournie par le fabricant afin d’établir qu’une grue de chargement est prête à l’emploi devrait être passée en revue avant les opérations liées à la cargaison.
  • Les évaluations des risques doivent être passées en revue et expliquées à tout le personnel concerné par les opérations liées à la cargaison. Dans le cas où une évaluation complémentaire est nécessaire, celle-ci doit être effectuée, documentée et consignée. L’évaluation doit être suffisante et appropriée.
  • La société d’arrimage devrait fournir à ses employés des vêtements de protection individuelle, tels qu’un casque de sécurité, des chaussures de sécurité et un harnais de sécurité. Les arrimeurs devraient être régulièrement formés aux pratiques de travail sûres pour diverses opérations liées à la cargaison.
  • Le chef de l’équipe d’arrimeurs devrait s’entretenir avec l’officier de quart du navire et obtenir les renseignements et les instructions nécessaires pour assurer la sécurité de ses arrimeurs durant leur intervention à bord.
  • Les arrimeurs déployés à bord d’un navire ne doivent pas modifier ni retirer des éléments de la grue de chargement. S’ils remarquent un dysfonctionnement ou une défectuosité de la grue ou d’un autre équipement du navire pendant son utilisation, ils devraient le signaler directement à l’équipage.

Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins