Accident maritime très grave

Abordage entre un navire de pêche et un navire à passagers

De nuit, avec une visibilité de trois milles marins environ, un navire à passagers à coque en bois de 28 mètres de long et d’une jauge brute de 80 naviguait en direction du sud dans la voie d’un dispositif de séparation du trafic. Un navire de pêche à coque en acier de 44 mètres de long et d’une jauge brute de 370 approchait du côté sud. Lorsque les deux navires ont été proches, le navire de pêche a traversé et, se dirigeant dans le sens inverse du trafic de la voie en direction du sud, n’a pas manœuvré pour rester à l’écart du navire à passagers, lequel respectait le dispositif de séparation du trafic. Le navire à passagers a viré à tribord, mais il n’a pu éviter le navire de pêche, qui n’était pas en train de pêcher. Le navire à passagers a coulé cinq minutes plus tard avec un grand nombre de personnes à bord.

Causes
Le navire de pêche n’avait pas de carte à bord décrivant le dispositif de séparation du trafic et il ne s’est pas tenu à distance du navire à passagers, qui respectait le dispositif de séparation du trafic.
Le navire à passagers n’a pas donné les signaux d’avertissement appropriés à l’aide de son sifflet ou de signaux lumineux et les manœuvres d’évitement effectuées ont été trop tardives pour éviter l’abordage.
Aucun des deux navires n’avait une vigie efficace à la passerelle.
Enseignements à tirer
 Importance d’assurer une veille efficace à tout moment.
 Lorsqu’il existe un doute quant à la manœuvre du navire qui doit céder le passage, le navire privilégié devrait utiliser des signaux d’avertissement sonores et prendre les mesures nécessaires pour éviter l’abordage, conformément au
Règlement COLREG.


Voir en ligne : Le Ressac : Le Site des Marins