PIRATERIE : Le BMI (Bureau Maritime International) fait son rapport

En dépit des améliorations globales, les enlèvements sont à la hausse, avec 44 équipages capturés pour obtenir une rançon en 2016, 24 d’entre eux au Nigeria, contre 10 au premier semestre de 2015.




"Dans le Golfe de Guinée, plutôt que les pétroliers étant détournés de leur cargaison, il y a un nombre croissant d’incidents de l’équipage étant enlevé pour une rançon", a déclaré le capitaine Mukundan.
Sept des 10 incidents d’enlèvement du monde ont eu lieu dans le Golfe de Guinée , avec des gangs armés pour monter à bord des navires au large de la côte. Les attaques nigérianes sont souvent violentes, avec un record de huit des neuf navires attaqués avec des armes à feu.
IMB dit que beaucoup d’autres agressions ne sont pas signalés par les armateurs.


Voir en ligne : Le Ressac