Oleg Naydenov fait naufrage

Greenpeace Afrique a appris, de sources concordantes, que le célèbre chalutier pélagique russe Oleg Naydenov a coulé au large des Iles Canaries après avoir pris feu au port de Las Palmas, dans la journée du 11 Avril 2015.

Le navire a coulé avec 1 400 tonnes de carburant dans ses réservoirs, menaçant ainsi des sites marins fragiles de cette région.
Greenpeace Afrique confirme aussi que le navire était en partance pour l’Afrique de l’Ouest, précisément la Mauritanie, où il a été plusieurs fois auteurs de violations dans le passé.
« Depuis 2010, des preuves irréfutables sur les activités de pêche illégales du navire Oleg Naydenov ont été documentées et exposées en Afrique de l’Ouest par Greenpeace et certains Etats côtiers(1). Malgré cela, il apparait que ce navire multirécidiviste continuait à être accepté dans certains pays de la région.
Par conséquent, Greenpeace Afrique réitère ses demandes aux gouvernements ouest-africains pour que pareils navires, qui constituent une menace directe pour les moyens de subsistances des communautés locales et la santé des océans de la région, ne puissent plus opérer dans leurs eaux pour quelle que raison que ce soit. « Nous encourageons tous les gouvernements, y compris l’Espagne en particulier, à lutter contre la pêche Illicite Non déclarée et Non réglementée (INN) et de faciliter les mesures de contrôle lorsque des cas de pêche INN sont mis en évidence par les États côtiers, y compris en interdisant aux auteurs présumés d’entrer dans les ports européens.
Greenpeace invite les dirigeants de la région à prendre les mesures communautaires nécessaires pour promouvoir, dans leurs politiques de pêche, des activités écologiquement durables et socialement équitables, afin que ce genre de navires soient définitivement bannis des océans d’ici et d’ailleurs. »