Appels d’offres autour d’un marché d’hydrocarbure : Les précisions de la SAR

Suite à l’article paru ce Mardi, 06 mai 2014, dans le journal ‘’’’Le Quotidien et intitulé « Micmacs autour d’un marché d’hydrocarbure à la SAR », nous tenons à apporter les précisions suivantes :
Le 30 avril 2014, la SAR, société à capital privé majoritaire a dépouillé en séance publique deux appels d’offres portant respectivement sur une cargaison 900.000 barils de pétrole brut et deux cargaisons de 20.000 tonnes métriques chacune de fuel-oil 380 cst.

Après analyse des offres, la Commission a déclaré devant tous les soumissionnaires, que la société suisse CONCORD ENERGY est adjudicataire provisoire du marché de pétrole brut sous réserve des précisions à apporter par cette dernière sur les pénalités à appliquer à la SAR si la lettre de crédit n’est pas ouverte dans les délais requis. Le temps accordé à CONCORD ENERGY pour répondre à cette requête a été mis à profit pour vérifier d’autres informations, notamment la disponibilité de la cargaison proposée, l’assurance sur le respect du délai de livraison, etc..
Les vérifications effectuées par la SAR n’ayant pas été probantes, l’appel d’offres a été déclaré infructueux comme le prévoit une des dispositions du cahier des charges. Une lettre de notification allant dans ce sens a été transmise à tous les soumissionnaires avant l’expiration du délai de validité de leurs offres, fixé le 30 Avril 2014 à 17 heures TU. Cette pratique qui est usuelle dans le trading pétrolier vise entre autres à protéger les raffineries contre les offres non compétitives ou douteuses. D’ailleurs la SAR a eu à recourir à cette disposition dans le traitement de plusieurs dossiers d’appels d’offres.
Publié le 8 mai 2014 Source Dakar Actu