Une trentaine de boat people trouvés morts au large de l’Italie

Des sources italiennes ont annoncé lundi qu’une trentaine de boat-peoples ont été trouvés morts en pleine nuit dans le Canal de Sicile qui sépare l’Italie des côtes nord-africaines.

Les sauveteurs ont découvert cela quand ils sont montés à bord d’un bateau de pêche transportant environ 590 réfugiés et migrants. Ils ont ensuite évacués les plus nécessiteux dont deux femmes enceintes. Les corps ont été retrouvés dans une partie difficile d’accès du bateau de pêche. Seuls quelques-uns ont été pris en charge par le navire Grecale. L’embarcation était en cours de remorquage en fin de nuit par le navire Grecale de la marine et devait arriver lundi à Pozzallo dans la zone de Raguse (sud-est de la Sicile). Ce n’est pas la première fois que des sauveteurs retrouvent des corps de migrants à bord de navires secourus en pleine mer dans le Canal de Sicile, mais jamais jusqu’à présent en si grand nombre. Le 14 juin, dix migrants s’étaient noyés dans le naufrage de leur embarcation à seulement 40 miles (70 km) des côtes libyennes où la marine italienne était venue leur porter secours.