EXTRAIT DE LA DECLARATION DE POLITIQUE GENERALE DU PREMIER MINISTRE SENEGALAIS MONSIEUR MAHAMMED BOUN ABDALLAH DIONNE

Voici un extrait de la déclaration de politique générale du premier ministre Sénégalais.

POUR LE SECTEUR DE LA PÊCHE
Le programme de modernisation de la flotte artisanale ainsi que la mise en œuvre de la deuxième phase du programme d’implantation de complexes frigorifiques et d’infrastructures modernes de débarquement et de transformation assureront le développement des chaines de valeur des produits de la mer.
L’implantation de pôles industriels intégrés, dédiés à la transformation des produits de la mer, permettront d’accroître la valeur ajoutée de la production halieutique. Ces pôles seront réalisés dans le cadre d’un partenariat renforcé entre pêcheurs, mareyeurs, armateurs et industriels et à travers des mécanismes d’accès à un crédit adapté, avec l’accompagnement de l’Etat.
POUR LE TRANSPORT MARITIME
Notre flotte maritime s’est enrichie de deux navires "AGUENE" et "DIAMBOGNE" acquis pour une enveloppe de 31 milliards FCFA pour désenclaver la région Sud. Ces réalisations contribueront à la valorisation des potentialités économiques de cette région, déjà amorcée avec le pôle-territoire Casamance.
Dans le même temps, le Port de Dakar poursuivra sa modernisation pour accroître significativement sa capacité de traitement de conteneurs afin d’accompagner l’essor des échanges commerciaux. Plusieurs plateformes logistiques de transit et de stockage seront réalisées au sein du port et dans d’autres zones, pour fluidifier les flux de transport internes et régionaux.
Le port minéralier et vraquier prévu à Bargny sera doté d’une zone de conditionnement et de stockage de minerais (fer, charbon et autres), d’entrepôts et de silos, de zones industrielles aménagées, de bâtiments administratifs et de services, le tout adossé à des connexions ferroviaires et routières.
La mise en œuvre de ces projets routiers structurants et la réhabilitation du chemin de fer et des infrastructures portuaires, assureront un développement plus équilibré, le désenclavement du territoire ainsi que l’émergence de pôles d’activités économiques, agro-pastorales, halieutiques, minières et touristiques qui devront, par leur synergie, installer durablement notre pays sur une trajectoire de croissance plus soutenue.
C’est grâce à ce réseau structuré que le Sénégal se positionnera comme un hub logistique industriel régional, en capitalisant les atouts géographiques qui en font une porte d’entrée de l’Afrique de l’Ouest.

PDF - 740.8 ko