Assises de la mer de la Rochelle [FRANCE]

Durant les Assises de la mer de la Rochelle le président de la République François Hollande a fait le déplacement pour s’exprimer sur les questions maritimes et portuaires. 


Allocution aux Assises de l’Economie de la Mer par elysee

Une première dans l’histoire des Assises de la Mer, le président de la République François Hollande a fait le déplacement pour s’exprimer sur les questions maritimes et portuaires le 8 novembre. 

Il est venu faire un bilan rapide de son action gouvernementale. "Dès mon arrivée à l’Élysée j’ai fixé une feuille de route. Elle a été suivie avec constance et a fait progresser le maritime dans toutes ses dimensions", a déclaré le président de la République.

François Hollande souhaite également donner une suite aux rapports sur l’attractivité portuaire. "Nous allons mettre en place un conseil supérieur de l’attractivité portuaire. Nous perdons un conteneur sur deux dans nos ports, soit 25 000 emplois en moins dans notre économie. Nous devons reconquérir nos conteneurs." Et il a été plus loin en affirmant qu’en 2030 "la France doit être le premier port de l’Europe". 

Pour balayer l’ensemble des sujets maritimes, il a aussi promis une conférence sociale pour les marins. "Sans marins notre flotte ne sera pas compétitive. Nous devons protéger nos marins", estime t-il. 

Enfin, il a appelé tous les opérateurs maritimes à se rassembler "pour former une famille, une cohésion. La mer doit être une ambition pour le développement de la France".


Voir en ligne : Le Ressac