PREMIER ATELIER POUR LE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE ET POUR L’EFFICACITE ENERGETIQUE DES NAVIRES

Des représentants de 11 pays de l’Afrique de l’ouest et du centre sont à Accra, au Ghana, pour assister au premier atelier régional de l’OMI sur l’Annexe VI de MARPOL - Efficacité énergétique des navire et le transfert de technologie", du 2 au 4 Juillet 2014.

L’atelier, qui est organisé par l’Autorité maritime du Ghana, vise à renforcer les capacités en ce qui concerne la connaissance des mesures d’efficacité énergétique, tout en évaluant les besoins et les obstacles liés au transfert de technologie régionaux.

Les informations recueillies au cours des discussions de groupe et plénières au troisième jour de l’atelier régional sera transmise au Groupe de travail spécial d’experts sur la facilitation du transfert de technologie pour les navires, qui se réunira pour sa deuxième réunion du 9 au 10 Octobre, au Siège de l’OMI à Londres, Royaume-Uni.

Le Groupe de travail a tenu sa première réunion au cours de la 66ème session du Comité de la protection de l’environnement marin de l’OMI (MEPC) en Mars-Avril de cette année.
Un plan de travail approuvé par le Comité, prévoit :
 ? D’évaluer les implications et les impacts potentiels de la mise en œuvre de la réglementation de l’efficacité énergétique dans le chapitre 4 de la convention MARPOL, en particulier, sur les États en développement, comme un moyen Identifier leur transfert de technologie et besoins financiers ;
 ? L’identification et la création d’un inventaire des technologies d’efficacité énergétique pour les navires ;
 ? D’identifier les obstacles au transfert de technologie, en particulier pour les États, y compris les coûts associés et les sources possibles de financement de développement ; et
 ? De faire des recommandations, y compris l’élaboration d’un modèle d’accord permettant le transfert de ressources financières et technologiques et le renforcement des capacités entre les Parties, pour la mise en œuvre de la réglementation de l’efficacité énergétique.

L’atelier régional du Ghana est le premier du genre qui aidera à la mise en œuvre du plan de travail. Trois autres ateliers régionaux sont prévus, qui se tiendra au cours de 2014, en Asie du Sud, en Amérique latine et la Méditerranée, avec des ateliers régionaux supplémentaires dans d’autres régions prévues pour 2015, afin de recueillir des points de vue régionaux pour appuyer le travail du Comité spécial d’experts groupe.