La convention BWM : Systèmes de gestion des eaux de ballast approuvés

Le MEPC a donné son approbation de base à quatre, et l’approbation finale de deux systèmes de gestion des eaux de ballast qui font usage de substances actives.

Le MEPC a également approuvé les orientations relatives BWM, y compris d’orientation sur l’entrée ou la rentrée des navires en service exclusif dans l’eau sous la juridiction d’un seul parti et une révision de la méthodologie GESAMP - GTEB pour la collecte d’informations et la conduite des travaux. En outre, le Comité a demandé au Secrétariat d’étudier la possibilité de mener une étude sur la mise en œuvre de la norme de rendement de l’eau de ballast décrite à la règle D- 2 de la Convention BWM , dans le but de répondre à un certain nombre de préoccupations de l’industrie , y compris des propositions à modifier les lignes directrices pour l’approbation des systèmes de gestion des eaux de ballast (G8) .
Sur l’état de la de la Convention internationale pour le contrôle et la gestion des eaux de ballast et sédiments des navires , 2004, le MEPC a noté que le nombre des Gouvernements contractants est actuellement 38 , ce qui représente 30,38% de la flotte marchande du tonnage mondial ( est de 35% nécessaire pour répondre aux conditions d’entrée en vigueur ) , et a exhorté les États qui ne l’ont pas encore ratifié la Convention à le faire à la première occasion possible .